Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



Quid de la sécurité des animaux au sein des parcs dijonnais ?

Depuis plusieurs années, les parcs animaliers à Dijon (parc du drapeau/parc de la colombière) sont régulièrement visités par des individus qui n’hésitent pas à commettre des actes délictueux envers les animaux (moutons, chèvres, biches, poules, etc…) sans réaction de la mairie.

Une nouvelle fois cette semaine, nous apprenons par un salarié dijonnais du département « espace vert », le vol d’un petit ovidé, arraché à sa mère par des « sauvageons ».

Une nouvelle et énième affaire qui ne semble pas faire réagir les services chargés de l’encadrement et entretien des bêtes.

La solution est pourtant simple : des clôtures adaptées, hautes, rigides, aux barreaux rapprochés (le CREPS de Reims en avait d’ailleurs fait l’acquisition pour pallier aux visiteurs nocturnes, qui utilisaient sans autorisation de la direction, les différents équipements sportifs) comme on peut en voir à quelques dizaines de mètres du parc du drapeau, le long du « Bâtiment FO »… Cela permettrait d’éviter l’escalade de la clôture et le jet de pierres à travers ses barreaux !

Si la mairie dijonnaise n’est pas capable d’investir et d’engager les moyens nécessaires à la protection des animaux présentés aux visiteurs, celle-ci devient, indirectement, complice et même instigatrice des délits perpétrés à l’intérieur des parcs dédiés aux bêtes. Celles-ci, non protégées, ne sont en effet plus des attractions mais des appâts pour leurs bourreaux.

.
 
  • Auteur:

    remondiere

    • Album : Articles Journal L'union de Reims
      <b>16172042.jpg</b> <br />
  • Sondage

    Pour ou Contre la Suppression des Départements ?

    Voir les résultats

    Chargement ... Chargement ...

Lemondedebono |
Les chroniques du vide méni... |
ElAyam en images |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Moon à Courchevel
| The Soul of a Slayer
| AHL EL KSAR