Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2008

Reims règle ses comptes avec la politique sociale !

A la mairie de Reims, on arrose les fleurs de Lys avec de l’(eur)o !

 

Quelles sont les priorités du Maire actuel ?

L’aménagement d’une grande tente chauffée à proximité des douches publiques à l’attention des sans abris ? Non ! à quoi bon !

 

La gauche locale proche de Martine Aubry et donc de l’ancienne gauche caviar à la Strauss Kahn et Lang n’a décidément rien à faire d’une mesure d’urgence sociale et se contentera de proposer aux rémois, cet hiver, une patinoire place du forum à 35.000 euros !

 

N’oublions pas l’augmentation des indemnités d’adjoints de 36 % (700.000 euros sur six ans), un point d’information tramway à 80.000 euros, un nouveau bureau pour Madame le Maire à 10.000 euros etc…bref, de véritables priorités sociales qui évoluent en fonction des socialistes de cœur ou de pouvoir.

 

Vive la gauche capitaliste !

Malgré le trouble fête du congrès de Reims et son ralliement de dernière minute à contre courant, on est décidément bien loin, à Reims, des convictions du dernier des socialistes : Benoit Hamon…

.
 

Un avis sur tout et surtout sur rien !

Un des pitres du gouvernement Sarkozy (et comme disait Villepin, ils sont nombreux) propose une solution simpliste pour répondre au chômage actuel.

 

Ainsi, deux voies sont à prendre en considération selon Laurent (celui qui s’exprime toujours avec talent dans la forme, jamais dans le fond ; ses discours si mauvais sont véritablement pénibles à l’écoute attentive).

 

Terminé le domaine du transport et du bâtiment (crise oblige) !

Voici venu le secteur de l’écologie (embauches massives à venir par EDF/panneaux photovoltaïques) et celui des services d’aide à la personne !

 

Or, depuis l’ouverture du capital d’EDF, on constate la suppression de 9000 emplois en deux ans !

 

Aujourd’hui, Laurent nous parle d’une embauche massive avec à la clé plus de 5000 emplois à venir chez EDF, entreprise qui n’est même pas certaine de faire appel à la main d’œuvre locale (française)…

 

Par ailleurs, qui osera proposer à une ouvrière de chez Renault une formation dans le but d’obtenir un emploi chez Orpea ou Medidep si son profil psychologique ne correspond pas à la fonction ?

 

On connait déjà les dérives au sein des maisons de retraite avec les tempéraments de type Assertif non coopérant à tendance dominante…

 

Mais pour Laurent, ce ne sont que des détails !

Il y a un trou à boucher, on colmate !

Et peu importe avec quoi ! mastic ou chewing gum !

 

 

.
 

La guerre des Rose-Voix !

100 puis 42 puis 18 voix d’écart sur 137.400…

En cas d’égalité, il convient de proposer un partage du temps de pouvoir !

C’est une idée socialiste, vous savez, un peu comme le partage du temps de travail…

.
 

Le congrès de Reims

Le congrès de Reims

Ce devait être le Sâcre de la Duchesse du Poitou dont chacun sait que la mignonne est de lignée Royale mais c’était sans compter les tractations dans l’ombre du Duc de Paris (le minaudeur) et de la Marquise de Lille (l’escamoteuse) ; seul le jeune Comte de St Renan (l’ingénu) s’étonne encore du soutien de la Marquise à sa personne mais qui ne s’est pas traduit dans les actes selon ses dires.

Les gens parlent beaucoup de cette nuit incertaine et on évoque le cliquetis de dagues, l’étincelant des lames au clair de lune.

Au petit matin on pouvait encore sentir le sang frais dans les rues poisseuses de la ville mais les informations ne circulent plus et le petit peuple s’interroge encore sur le devenir de la rose.

 

Le congrès de Reims (suite et presque fin)

Quatre jours se sont écoulés depuis le sanglant congrès de notre bonne ville de Reims.

Aujourd’hui la foule s’agite sur la grand place de notre bien aimé Comte d’Erlon, le claquement des galoches sur le pavé a éveillé en moi une saine curiosité.

Au loin, les badauds accourent sous la bruine du nord, un crieur essoufflé fait son entrée depuis nos bas quartiers.

Malgré sa frêle constitution, il annonce avec force la prise du pouvoir par la Marquise de Lille et cite quelques noms d’anciens Barons obscurs.

« C’est le retour des ménestrels à la cour des parvenus ! des joueurs de pipeau ! ces souffleurs de vent aux bourses de soie ! » s’écrie l’un d’entre nous.

Déjà, d’autres voix s’élèvent, ceux qui n’ont plus le sou scandent un certain « olivier la besace ! » « Prends garde à toi la vilaine à l’embonpoint flatteur ! »

Je décide de m’éclipser lorsque j’aperçois un vieillard, une rose fanée à sa boutonnière… Fatigué par la ritournelle, il semble écouter sans entendre et regarder sans voir.

 

 

Soudain un homme d’armes sur sa monture transperce la populace : « ce vil crieur est un imposteur ! la Duchesse du Poitou est victorieuse ! »

La mignonne saura à l’évidence imposer droiture (droititude) et servitude aux coquins, ribaudes et marauds de sa cour royale…

 

 

A cette heure tardive, je n’ai toujours pas le résultat final !

 

La guerre des 100…voix !

 

Les militants restent sans voix cette nuit encore suite à la querelle des quelques bulletins de vote créant l’écart ; il faut constater que le report Benoit Hamon vers Ségolène n’est pas surprenant car si l’homme de l’ultra gauche se sentait proche de Martine, ses électeurs voyaient en lui l’incarnation du Renouveau, ce que le camp de Mme Aubry ne représente pas.

 

Cela étant, Martine aura fort à faire en tant que domptrice d’éléphants dont l’arrivisme et la détermination à devenir présidentiable demeurent sans limite !

Toutefois Ségo pourrait se dégager aisément pour les présidentielles en laissant s’affronter les vieux égos sur le long terme.

 

Si Ségolène passe en force (puisqu’à l’heure qu’il est je n’ai tjs pas de résultat !), les éléphants la laisseront échouer au poste de premier secrétaire afin de placer leur représentante comme la seule présidentiable.

 

C’est comme au cinéma ! Mise au point…sur moi ! chantait Alain Delon

 

Une « nouvelle » comédienne (et non actrice) apparait sur le devant de la scène politique !

 

Martine AUBRY ! (amie de longue date du Maire de Reims, le nouveau premier secrétaire du PS peut donc devenir un atout pour la ville)

 

Son style classique-neutre peut rassurer l’électeur français moyen et contre balancer un manque de charisme certain.

 

Pour le moment, elle bénéficie d’un capital sympathie contrairement à Segolène qui s’est enlisée voir figée dans un modèle défensif, alimentant une image de « donneuse de leçon » dans le pur style jean françois Copé, ce qui la fait apparaitre, tout comme lui, arrogante voir insupportable, le tout couronné par une autorité naturelle (qu’elle doit à son père)

 

A défaut d’autorité, Martine a le regard et l’intelligence de son père, le son de sa voix est agréable (c’est très important, Fabius reconnaissait être sensible au son de voix grave qui impose le respect, martine n’est pas une femme à barbe mais la tonalité « coulante » n’agresse pas l’oreille et ça peut jouer dans notre inconscient) elle est appréciée des chroniqueurs et journalistes politiques (Jean Michel Aphatie, Olivier Duhamel) mais joue parfois le jeu du « ni oui ni non », ce qui peut agacer le téléspectateur.

 

Pour finir, elle bénéficiera du retour de tendance droite/gauche cher à ces moutons de français et possède donc une carte à jouer face à Mister Bling Bling mais sans François Bayrou ça sera mission impossible et lorsqu’on connait les relations de Nicolas Swarovski (comme dirait Jude Law) avec Tom Cruise…

 


.
 
  • Auteur:

    remondiere

    • Album : Articles Journal L'union de Reims
      <b>16172042.jpg</b> <br />
  • Sondage

    Pour ou Contre la Suppression des Départements ?

    Voir les résultats

    Chargement ... Chargement ...

Lemondedebono |
Les chroniques du vide méni... |
ElAyam en images |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Moon à Courchevel
| The Soul of a Slayer
| AHL EL KSAR